Les maisons Oumeya

        

Maisons d’OUMEYA

 

Les participants

Exclusivement les jeunes de moins de 30 ans, à l’entrée dans l’opération, ceux qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formations (NEET), les plus éloignés du marché du Travail, ainsi que les plus exposés au risque d’exclusion sociale.

La finalité

Proposer à 400 jeunes par an un parcours d’accompagnement personnalisé et global pour favoriser une inclusion sociale, professionnelle durable et de qualité. La réponse, co-construite avec le jeune, prend en compte ses possibilités, ses capacités, ses besoins et également les capabilités du territoire mahorais.

 

 

Le repérage en amont et lors du projet

Le repérage est une étape clé basée sur la rencontre du jeune dans son environnement de vie, et le renforcement des dispositifs existants :

 

 

  • à l’externe, en collaboration avec l’ensemble de nos partenaires : les services pour l’emploi (mission locale, Pôle emploi) dans chacune des communes, le RSMA, les réseaux de santé, les associations, les services de l’action sociale ;
  • à l’interne avec les prestations déjà financées : services de remobilisation, de “prévention spécialisée”, de repérage “public invisible” (Niya Moja), et le Centre d’accueil de jour “M’Sayidié : 6 sourceurs prévus dans le dispositif OUMEYA.

 

Notre équipe de sourceurs

 

 

 

 

LES OBJECTIFS

OUMEYA tend à favoriser la rencontre des jeunes dans leur environnement et leur proposer un orientation adaptée dans leur parcours professionnel en construction. L’objectif est de les aider à définir un ou plusieurs projets, réaliste(s) et réalisable(s) et engager une levée des freins périphériques à une insertion professionnelle durable. Ces freins sont de différents types: maitrise insuffisante des savoirs de base, problèmes familiaux, de logement, de mobilité, d’accès aux droits…

 

Offrir un environnement qui permet aux jeunes d’acquérir ou de reprendre confiance en eux et se projeter dans l’avenir et de trouver sa place dans la société.

 

 

L’importance des référents thématiques au sein d’OUMEYA

OUMEYA souhaite redonner aux jeunes le goût de l’apprentissage en prenant appui sur des pédagogies liant créativité/intéractivité et en favorisant l’utilisation de nouvelles technologies dans la vie quotidienne, personnelle comme professionnelle.

Description

UN PÔLE SOCIAL
Le pôle social est composé de 4 travailleurs sociaux c’est-à-dire un travailleur social par maison. Des jeunes bénéficient de cet accompagnement pour faire face à certaines problématiques spécifiques constituant un frein à une insertion socio professionnelle durable problèmes familiaux, de santé, de logement, de garde d’enfant, d’accès aux droits.
Ce suivi sera personnalisé, la durée et le rythme des rencontres avec le travailleur social sont individualisés selon les besoins de chaque jeune.
Le travailleur social sera susceptible d’entrer en contrat avec les membres de la famille d’un jeune, que ce soit en l’invitant à se déplacer au centre ou en se rendant au domicile du jeune Ce travail sera essentiellement engagé auprès des familles de mineurs. Il/Elle pourra travailler auprès des familles des jeunes majeurs mais à la demande de celui ci.

UN PÔLE SANTÉ

Le pôle santé est composé d’un référent santé qui accompagne les jeunes des quatre maisons.
Le référent santé aura pour mission principale d’apporter un appui aux équipes et notamment aux travailleurs sociaux dans la création d’un réseau de partenaires santé. Ses principales activités seront les suivantes

  • Construction d’un réseau partenarial
  • Développe des partenariats avec les structures de soins, les structures sociales, les prestataires de services …
  • Détermine les limites d’intervention de chacun et les collaborations
  • Communique sur le dispositif
  • Appui et soutien auprès des équipes éducatives
  • Met en place des procédures de santé au sein du dispositif
  • Crée des outils d’intervention en santé
  • Facilite la continuité des prises en charge en santé des jeunes (réseaux de soins)
  • Apporte une information aux professionnels sur les procédures de santé
  • Contribution à l’action éducative
  • Intervient à la demande des professionnels auprès des jeunes et/ou de leur famille
  • Favorise pour les jeunes l’accès aux bilans de santé et aux centres de dépistages
  • Oriente les jeunes et les professionnels vers le réseau de santé
  • Anime des actions d’éducation pour la santé avec les réseaux de prévention pour les jeunes, leur famille, leurs parents
  • Animation d’ateliers « Education sanitaire »
  • Drogues et toxicomanie : Comprendre les mécanismes de la toxicomanie, de l’alcoolisme les mythes et les faits autour de l’abus des produits
    entrainant une dépendance les compétences à développer pour refuser la pression de proches, amis, connaissances les décisions à prendre face à cette pression
  • La grossesse chez les adolescentes
  • Les conséquences d’une grossesse précoce la fécondation les comportements à risque la contraception
  • La violence basée sur le sexe et les abus sexuels
  • Les différents types de violence la violence sexuelle les causes les conséquences comment éviter cette violence
  • Les infections sexuellement transmissibles
    Les symptômes et les IST les plus courantes la prévention et la contraction d’une IST les services de prévention
    contre les IST les moyens de transmission du VIH les types de prévention du VIH évaluation des risques de
    contracter des IST et le VIH

 

PÔLE SPORT ET LOISIR
Le pôle sport, culture et loisir est composé d’un référent sport et loisir.
Il est en charge de :

  • Sensibiliser les jeunes aux bienfaits d’une activité sportive régulière.
    Le sport permet :
    Le développement des capacités physiques et cardio pulmonaires,-
    La réappropriation de son corps et, de manière plus élargie, le développement de la confiance en soi et le bien être,-
    L’apprentissage de connaissances et compétences favorisant une bonne hygiène de vie.
    Il est également un excellent moyen d’inculquer à des jeunes en difficulté scolaire et sociale des valeurs indispensables en
    entreprise telles que l’effort, le respect des règles, la ponctualité, la rigueur, la joie dans l’effort, la concentration, l’esprit
    d’équipe, le respect des partenaires,
  • Proposer aux jeunes des initiations à des activités sportives.
    Les sports proposés seront divers et variés : sport de combat (boxe, judo, etc.), sport collectif (foot, basket, …).
    Assurer l’interface entre les jeunes et des clubs sportifs.
    Organiser des séjours sportifs itinérants.
    Animer un rallye culturel.

Les jeunes ne connaissent, pour la plupart, pas ou peu Mayotte, l’environnement qui les entourent L’objectif de ce rallye serait
de sortir les jeunes de leurs quartiers pour leur faire découvrir d’autres horizons, rencontrer de nouvelles personnes, vivre des
expériences fortes en dehors des quartiers, leur ouvrir les yeux sur d’autres réalités et possibilités Ces temps sont aussi le
moyen de motiver les jeunes à persévérer, faire naitre l’envie d’aller de l’avant, à avoir une vision de l’avenir peut être plus
positive. Ces actions auront pour but d’ouvrir l’esprit des jeunes à l’environnement, la culture qui les entourent.

Ces projets seront menés en partenariat avec la DJSCS.

PÔLE CITOYENNETÉ ET CULTURE

Ce pôle est composé de deux référentes.

Elles sont en charge de:

  • Organiser et mettre en place des ateliers en lien avec le parcours citoyen ainsi que des activités pédagogiques annexes, en tenant compte des besoins du public accueilli
  • Assurer le suivi pédagogique des jeunes
  • Accompagner individuellement chaque jeune dans son parcours citoyen
  • Animer le conseil de vie
  • Organiser des formations aux premiers secours
  • Préparer aux certificats de l’ASSR, initiation à la natation, le PSC1 et le BSR
  • Création et animation d’actions d’implication citoyenne

Le jeune devient acteur lors de ces ateliers. Il est incité à échanger, donner son avis, proposer des idées de débats, mener un débat, être force de proposition. Ceci les aide à prendre confiance en eux, en leur voix, en leurs compétences d’action

Certains peuvent même se découvrir des découvrir des talents cachés comme celui d’orateur/d’oratrice. Des porte paroles sont d’ailleurs élus pour être le lien entre les jeunes et les formateurs.

Et également…

RÉFÉRENT DÉVELOPPEMENT DURABLE

Il est présent dans les quatre maisons et propose des activités diverses et variées en lien avec les problématiques environnementales:

  • Recyclage des déchets
  • Construction de meubles en palettes
  • Création de savons artisanaux et déodorants biologiques
  • Création d’un jardin pédagogique pour s’initier à l’agro-écologie
  • Découvrir l’importance des écosystèmes
  • L’autonomie énergétique

 

Ceci pour permettre à chaque jeune de s’engager dans un parcours citoyen, et donner ainsi des repères, une culture commune à la jeunesse de Mayotte et leur offrir l’opportunité d’apprendre un métier, d’acquérir les gestes professionnels de base pour un secteur donné et atteindre un premier niveau de certification.

 

La mise en place d’une dynamique au sein de nos maisons délocalisées

Pour construire le programme pédagogique et éducatif des maisons  délocalisées, le fil rouge retenu est la Trajectoire 5.0 —> (www.outre-mer,gouv,fr) pour exemple : zéro exclusion, zéro vulnérabilité, zéro polluant agricole … ).

 

 

Chaque maison constitue un lieu de vie au sein duquel les jeunes seront amenés à se responsabiliser dans les gestes de la vie quotidienne. Les maîtres/maîtresses de maison jouent un rôle éducatif important. Leur intervention privilégie une finalité éducative et vise la valorisation et l’appropriation de compétences par les jeunes, compétences qui  leur permettent d’accéder à leurs droits, de prévenir et /ou gérer les difficultés de leur vie quotidienne Il s’agira d’intervenir dans une dynamique de co construction avec les jeunes. Tout ceci agit sur la participation active et permanente des jeunes, l’expression de leurs besoins, l’émergence de leurs potentialités, afin qu’ils puissent progressivement accéder à leur autonomie et à la maîtrise de leur environnement domestique.

 

 

 

Les maisons proposent un parcours visant l’engagement du jeune, notamment en tant qu’ambassadeur des risques majeurs et acteur “citoyenneté” (enseignement moral et civique). L’engagement éco-citoyen est support d’une pédagogie active: gestion durable des ressources, développement de connaissances transversales, socialisation, repas en commun …). A travers cet accompagnement, les jeunes pourront également bénéficier d’un référent santé par un suivi sanitaire et social: accès aux soins, lutte contre les addictions, vie affective et sexuelle.

 

 

Des référents parcours uniques pour l’accompagnement professionnel pas à pas

Un/e référent/e parcours unique sera présent pas à pas pour les guider vers le projet professionnel de leur choix, notamment grâce à des entretiens individuels. Il développera les étapes suivantes:

  1.  Faire le bilan personnel et professionnel de son parcours
  2.  Déterminer puis explorer des pistes d’orientation possibles
  3.  Mesurer les écarts entre les acquis et le projet visé
  4.  Valider et mettre en œuvre un plan d’action

Il/Elle sera lié(e) à un/e assistant/e social/e pour procéder à l’ouverture des droits administratifs. Le
travailleur social sera susceptible d’entrer en contrat avec les membres de la famille d’un jeune, que ce soit en l’invitant à se déplacer au centre ou en se rendant au domicile du jeune Ce travail sera essentiellement engagé auprès des familles de mineurs. Le travailleur social pourra travailler auprès des familles des jeunes majeurs mais seulement à la demande de celui ci.

Enfin, le référent mobilité basé à Mayotte, accompagnera les participants désireux de se rendre en Métropole en les aidant à partir par leurs propres moyens ou en les soutenant dans la constitution de leur dossier auprès de L’agence d’Outre-mer pour la mobilité (LADOM).

 

LA FORMATION – L’INSERTION

  • CHANTIER FORMATION au restaurant pédagogique

Objectif

  • Permettre aux jeunes la mise en situation de travail dans un collectif organisé via un projet de valorisation du patrimoine culinaire et culturel de MAYOTTE.

Cette mise en situation de travail comprend des temps en situation de production (en cuisine) et de service en salle. Des immersions en entreprise sont possibles.

  • La possibilité de valider un parcours pré-qualifiant ou qualifiant.
  • Un atelier posture professionnelle/image de soi est proposé

 

  • FORMATION PRE-QUALIFIANTE/QUALIFIANTE

Objectif : permettre au jeune de sécuriser sa trajectoire professionnelle en l’orientant vers des formations pré-qualifiantes et qualifiantes au sein du Centre de formation continu d’Apprentis d’Auteuil Mayotte et à l’externe via un conventionnement avec le RSMA-My, l’OIDF, l’ACE (Carif-Oref), le Groupement des Entreprises Mahoraises des Technologies de l’Information et de la Communication (GEMTIC-Hub ultra numérique) et tout acteur servant le projet du jeune.

 

  • SKOLA

Selon le modèle « placer et former », le cursus de formation sera co-construit avec l’entreprise (1 ou plusieurs) pour répondre à ses besoins et en lien direct avec la marque employeur ; un travail est déjà amorcé avec ONLY (vendeurs) et MMC (Mécaniciens). Skola répond aux besoins des filières en tension.

 

  • ACCOMPAGNEMENT A L’ACTIVITÉ CRÉATRICE DE REVENUS

L’accompagnement proposé permettra un bilan personnel et professionnel déterminant « ce que je suis », « ce que je peux en faire », et « qui peut m’aider ». Le jeune co-construira  : un plan d’actions visant  la consolidation des pré-requis aux ateliers de création d’entreprise proposés par les réseaux Consulaires ;  le réseau pour consolider l’étape de l’idée au projet ; les éléments constitutifs de la culture entreprise (différenciation, valeurs, …).

Sera menée une expérimentation favorisant le développement d’activités telles que dans les domaines de l’artisanat, de l’agriculture ou des services à domicile : petite exploitation agricole (élevage, maraîchage) ; création et gestion d’une structure de services à domicile (ménage, garde d’enfants, jardinage, …). Les jeunes seront en situation de création d’activité et d’apprentissage des fonctions supports.