Apprentis d’Auteuil Mayotte

Apprentis d’Auteuil Mayotte en quelques images… 

 

Notre histoire à Mayotte

Depuis la reprise du Centre de formation continue (ex AGEPAC) en 2008, Apprentis d’Auteuil Mayotte porte  les missions et engagements de la Fondation d’Auteuil, à Mayotte.

 

Gouvernance et organisation

Le Conseil d’Administration (CA) en 2022

Organe souverain, nomme les membres du bureau et décide des délégations de pouvoirs. Il détermine, sur proposition de la Direction, les orientations en matière éducative, pédagogique, pastorale, et en contrôle leur mise en œuvre.

En 2022, le Conseil d’administration est composé de 10 administrateurs, nommés conformément aux statuts et que nous remercions pour leur engagement à nos côtés :

– M. Philippe Rose, Président et Directeur Apprentis d’Auteuil Océan Indien
– Mme Nathalie Lagier, Secrétaire Générale et Directrice des filiales d’Apprentis d’Auteuil
– M. Aktar Djoma, Trésorier et Directeur Administratif et Financier du Groupe Cananga
– Mme Amina Alhamide, Administratrice et Directrice des agences BFC Mayotte
– Monseigneur Gilbert Aubry, Administrateur, Évêque de La Réunion et Responsable de la Tutelle
– M Jean-Luc Henry, Administrateur et Gérant du Groupe Allianz Assurances Mayotte
– M. Patrick Iborra, Administrateur et Directeur Général du Groupe M2A
– Le Père Bienvenu Kasongo, Administrateur et Curé de la Paroisse Notre-Dame de Fatima
– Mme Landy Law-Ton, Administratrice et Gérante de la société Caribu Bébé
– M. Nicolas Truelle, Administrateur et Président de la Fondation Apprentis d’Auteuil.

 

Le Comité de Direction en 2022
8 membres assurent collégialement la direction d’Apprentis d’Auteuil Mayotte, sous l’autorité du Directeur, Guillaume Jeu :

– La Directrice du Pôle Prévention et Protection : Virginie Raymond
– Le Directeur Oumeya (Remobilisation et Insertion), du Lycée d’Enseignement Adapté et de l’Internat : Florian Déchin
– La Directrice Adjointe du Centre de Formation Continue : Véra Florent
– La Responsable Administrative et Financière : Sophie Sudry
– La Responsable Développement, Qualité et Communication : Camille Déchin
– Le / la Responsable des Ressources Humaines : en cours de recrutement
– Le Responsable Immobilier et Logistique : Hanafi Soilihi

En appui à ce Comité de Direction, 10 responsables d’activité font partie du Codir Elargi :

– Le Chef de service du dispositif de pré-scolarisation M’Sayidié (Pôle Protection et Prévention) : Kadafi Ahamada
– Les Chefs de service du dispositif de Prévention spécialisée (Pôle Protection et Prévention) : Driss Abeka et Nadhirou Abdou
– Le Chef de service du dispositif 16-18 ans (Pôle Protection et Prévention) : Romain Bustillo
– La Chef de service de l’Accueil de Jour Daradja (Pôle Protection et Prévention) : Sabrina Portas
– La Chef de service du dispositif de repérage des invisibles Niya Moja (Pôle Protection et Prévention) : Nayssa Djailani
– La Directrice adjointe Remobilisation du dispositif Oumeya : Nadia Djoumoi
– Le Directeur adjoint Insertion du dispositif Oumeya : Cédric Nicole
– Le Directeur Adjoint du Lycée LEA : en cours de recrutement
– La Chef de service OFII du Centre de Formation Continue : Elise Nénot.

 

Notre vision et ambition

Apprentis d’Auteuil Mayotte a été créé en 2008, lors de la reprise de l’organisme de formation AGEPAC. L’association s’est installée sur le  site de la Mission catholique au 16 boulevard Halidi Sélémani à Mamoudzou.

Apprentis d’Auteuil et Apprentis d’Auteuil Mayotte font partie d’un même ensemble dont la volonté commune des administrateurs a été clairement réaffirmée : participer au développement du territoire avec des actions de formation et d’éducation (aux titres de la scolarité, de la cohésion sociale, de l’assistance éducative et de la prévention) pour les jeunes et les familles en difficulté.

Nos objectifs sont de :

  •  Maintenir notre présence et développer notre action sociale et éducative (cohésion sociale, remédiation scolaire, protection de l’enfance) en faveur des jeunes non scolarisés, en errance et/ou en difficulté.
  • Poursuivre notre offre de formation et scolaire, la développer en proposant un projet pédagogique d’ouverture et de dialogue interculturel pour les jeunes les plus éloignés de l’emploi et les enfants ayant des difficultés scolaires.